Les mauvais chiffres d’Apple pourraient prédire la prochaine sortie de ses nouveaux produits

Les mauvais chiffres d’Apple

Selon les analystes, Apple va réaliser des ventes en 2013 qui s’élèveront à $35.1 milliards, soit légèrement mieux que les $35 milliards réalisés l’année dernière.

Mais l’analyste Gene Munster de Piper Jaffray trouve ces chiffres très faibles, et les autres analystes et investisseurs s’attendent à ce que Tim Cook, qui célèbre sa deuxième année à la tête de la firme, donne des informations plus précises sur la prochaine sortie des produits. Des informations qui pourraient êtres en forme de chiffres de ventes qu’Apple communiquera lors de son 4eme trimestre qui se terminera en septembre.

Les mauvais chiffres d’Apple

“Si les chiffres sont faibles, ceci voudra dire que des nouveaux produits seront annoncés en septembre ou en octobre,”

d’après Toni Sacconaghi, analyste chez Sanford C. Bernstein & Co.

Les analystes estiment que le quatrième trimestre arrivera avec une marge brute de 37 % sur les ventes de $37.6 milliards – bien que Sacconaghi ait prédit que les chiffres seraient inferieurs à $30 milliards « C’est possible qu’Apple ait un 4eme trimestre difficile si des nouveaux produits ne sont pas lancés en octobre », a-t-il déclaré

Le 4eme trimestre pourrait livrer des surprises intéressantes concernant la vente de l’iPhone, surtout après les chiffres que Verizon a donnés hier et qui sont contradictoires avec ceux des analystes, puisque ces derniers s’attendaient à ce que le smartphone atteigne le chiffre de 26 à 27 millions d’unités.

Steve Milunovich d’ UBS s’attend à des chiffres médiocres pour le quatrième trimestre, même avec l’annonce de l’iPhone 5S qui aura lieu en septembre ou en octobre.

Munster prédit qu’Apple va lancer l’iPhone 5s, l’iPhone 6, l’iPhone low cost, l’iwatch, et la tv intelligente au cours des ces 6 prochains trimestres. Il croit que le nouvel iPhone sera annoncé fin septembre mais ceci ne comblera pas les mauvais chiffres de l’iPad, puisque les fans vont certainement attendre la sortie des nouvelles tablettes.

Amit Daryanani de RBC Capital Markets croit également que les produits cités par Munster verront le jour très prochainement, mais insiste sur le fait qu’ils ne seront pas sur le marché tant que les investisseurs ne seront pas bien informés sur la façon dont ces produits seront lancés.

Il est à signaler que les actions d’Apple  avaient débuté à $1.36, pour fermer à $426.31 hier à Nasdaq, ce qui constitue  une baisse de 20 % cette année.

Pas de Commentaires

    Laisser une réponse