L’A12 d’Apple sera le 1er processeur à 7nm à succès de TSMC !

Apple aurait signé avec TSMC un contrat complet pour la fabrication des processeurs dernière génération des iPhone 9, Xs et Xs Plus ; celui-ci est supposé porter le nom d’A12. Cette année, le truc, c’est que l’A12 pourrait être le 1er processeur à 7nm à atterrir sur un modèle en série, suivi par le Qualcomm Snapdragon 855 qui est utilisé sur le Galaxy S10. Le supposé risque de production de 7 nm est quelque chose que TSMC a lancé l’an dernier, alors il y a de fortes chances que l’iPhone de 2018 batte à plate couture le prochain Galaxy Note 9 de Samsung, en matière de performance et de processeurs, à moins que la phablette de Samsung soit livrée avec un processeur à 8 nm et ce sera ainsi équivalent à ce que TSMC produira. Tous les processeurs à 7 nm ne sont pas créés égaux et la lithographie ultra-violet de Samsung (ou EUV) est plus avancée que la technologie optique classique de TSMC, ce qui se rapproche des limites de ses capacités mais ce ne sera pas disponible pour une production en masse, jusqu’à l’an prochain. Cela signifie qu’Apple fera probablement de nouveau appel à Samsung pour une éventuelle livraison d’A13. Toutefois, ce sera TSMC qui amassera les bénéfices engendrés par les ventes de l’A12, cette année. En fait, TSMC s’apprête à enregistrer un bénéfice record en 2018, en s’appuyant sur les commandes très importantes d’Apple en puces à 7nm.

Etant donné que les analystes prévoient que les prochains iPhone se vendront à 100 millions d’unités avant la fin de cette année, il n’est pas dur de comprendre la raison pour laquelle TSMC peut enregistrer des bénéfices record, bien qu’elle ait réduit les prévisions de bénéfices. Le passage à la technologie 7 nm est un grand pas en avant et ce pic de production demeurera probablement ces prochaines années, alors nous ne pouvons pas attendre pour tester les capacités de l’A12.

 

 

We will be happy to hear your thoughts

Laisser une réponse